13 juillet 2014

J'aime pas les virages...

Les vacances arrivent!

Synonyme de détente, dépaysement, mais aussi de longs trajets, avec tous les inconvénients que cela comporte. Le mal des transports, en particulier, peut toucher petits comme adultes de façon ponctuelle ou même chronique: mal au crâne voire migraines, nausées...

G_____________________088272

Pour rendre ces périodes moins difficiles, il existe des solutions simples et naturelles.

 

1°) Tout d'abord rapelons les conseils de bon sens:

- Ne pas partir le ventre vide, ni après un repas trop lourd

- Pour les trajets en voiture, installez vous plutôt à l'avant, et si possible prenez le volant! Pour les enfants, adoptez une conduite la plus souple possible.

- Évitez les livres, les écrans, les sms, les cartes routières... vive le gps! (et en même temps c'est efficace pour la paix des ménages)

 

 2°) Le réflexe homé

Très bien supportée par tous, la cocculine (composé des laboratoires boiron, en pharmacie) peut être pris dès la veille du trajet. Parlez en à votre pharmacien, qui vous indiquera les posologies adaptées à chaque situation.

 

3°) Ne pas partir sans: les huiles essentielles

Les huiles essentielles, particulièrement efficaces sur toute la sphère digestive lorsqu'elles sont bien utilisées, sont des alliées de choix pour le soulagement des nausées liées au transport. De plus, pas besoin ici de les appliquer ou les ingérer, il suffit de les respirer à même le flacon, dès que le besoin se fait sentir.

Lesquelles choisir?

En dessous de 6 ans:

Le gingembre (Zingiber officinale), tout seul

Ados et ado:

- Basilic (Ocimum basilicum)

- Menthe poivrée (Menthe piperita)

- Mélisse (Mélissa officinalis)

- Citron (Citrus limonum)

Vous pouvez réaliser vous même votre mélange dans un flacon de verre ambré. Les huiles essentielles se conservent très bien, même mélangées, lorsqu'elles ne sont pas diluées dans une huile végétale.

Précautions :

Dans les deux cas: attention, évitez bien le contact des huiles avec la peau.

Vous pouvez déposer quelques gouttes sur un mouchoir, mais ne le plaquez sur les lèvres, et évitez bien sur de le confier aux petits.

 

Bon voyage!

 


14 juin 2014

Les indispensables de l'été: SOS piqûres!

Malgré vos précautions pour repousser les insectes indésirables, certains ont réussi à vous attaquer, ca graaaaaatte!

Là aussi, les huiles essentielles sont très efficaces pour soulager, aussi bien les démangeaisons que les douleurs.

Le rélexe: Lavande aspic + Apis mellifica

huile_essentielle-lavande-aspic

Comment les utiliser:

- mélanger 10 gouttes d'huile essentielle de Lavande aspic (Lavandula spica) à 10 goutte de macérât huileux de calendula. La Lavande aspic étant très bien supportée par la peau, on peut se permettre de l'utiliser très concentrée, voire pure.

- déposer une goutte du mélange ou de l'huile essentielle pure sur la piqûre, le plus vite possible. Si besoin, renouveler l'application tous les quarts d'heure.

- ayez toujours sur vous en vacances un tube de granules homéopathiques d'Apis mellifica en 9CH. Trois granules immédiatement après la piqûre, et reprendre trois granules tous les quarts d'heure jusqu'à amélioration.

 

Ces recettes peuvent être utilisées par tous, grands comme petits, très efficaces contre tous les types de venins! Moustiques, guêpes, araignées...

Bien évidement des piqûres plus sérieuses (serpent, scorpion) nécessitent en plus une consultation médicale d'urgence.